Lieu
...

Passer en navigation pour réinitialiser Google Maps

Le travail interculturel

La culture est un élément clé qui définit les conditions dans lesquelles les employés investissent le plus d’énergie au travail, de même que les conditions dans lesquelles une entreprise peut canaliser cette énergie de manière à obtenir un rendement optimal. C’est souvent ce qui distingue les entreprises les plus performantes de celles qui tirent de l’arrière. Les entreprises performantes adaptent leurs activités, leur organisation, leur stratégie, leur effectif et leur culture pour obtenir un haut degré de compatibilité et de synergie, favorisant les meilleurs résultats possible.

Vivre avec la différence

Les coutumes d’autres cultures peuvent souvent sembler « hors norme », en particulier pour un observateur étranger qui n’en connaît rien. La raison n’a rien de mystérieux. La plupart des gens, souvent inconsciemment, considèrent comme « anormal » ce qui ne leur est pas familier. Tout le monde le fait dans une certaine mesure, et c’est une réaction parfaitement naturelle lorsque l’on observe quelque chose qui ne correspond pas à nos propres vues et croyances. Ce qui est problématique, c’est d’attribuer un jugement de valeur aux particularités culturelles qui nous différencient tous. Aucune culture ne vaut plus qu’une autre simplement parce que les aspects qui la définissent correspondent à certains critères. Pour bien vivre avec la différence et en arriver à une entente réciproque, la clé est de reconnaître que les différences culturelles sont bien réelles et tout à fait acceptables.

Pays-Bas contre Japon

C’est un exemple simple et peut-être un peu cliché : lors d’une rencontre avec un client étranger, il devient évident que différentes cultures ont différentes façons d’aborder les choses. Imaginez une réunion avec un Hollandais typique. Il commencera probablement par se plaindre d’un facteur hors de sa volonté, comme la météo ou les transports publics. Il sera aussi probablement très direct dans sa façon de communiquer. Cela pourrait vous sembler impoli, voire agressif. Pourtant, il s’attend à ce que vous soyez tout aussi direct avec lui.

À l’opposé, il y a le Japon, une des cultures caractérisées par le moins de communication directe. Si vous posez une question fermée à un Japonais, sa réponse sera généralement oui, même s’il veut dire non ou peut-être. La plupart des gens de culture japonaise savent reconnaître la différence entre ces réponses (ne nous demandez pas comment). Cependant, si les personnes participant à la conversation sont de cultures différentes, cela occasionne fréquemment des malentendus.

Share this article
Stimuler la productivité et la relaxation par l'odorat Read now Stimuler la productivité et la relaxation par l'odorat Bloquer les distractions Read now Bloquer les distractions