Lieu
...

Passer en navigation pour réinitialiser Google Maps

Éviter la distraction

Nous avons tous déjà connu ce problème ; nos smartphones nous prennent de plus en plus de temps. Et c’est tout à fait compréhensible, car ils sont bien trop pratiques pour être ignorés. Mais en quoi affectent-ils nos résultats, nos relations, et même nos vies ? Nous savons qu’il y a un problème, car même les plus grands fabricants de smartphones du monde tirent la sonnette d’alarme au sujet de l’augmentation des addictions.

L’addiction aux smartphones nuit à notre santé

Selon un article du Wall Street Journal, les smartphones ont des effets sensiblement négatifs sur notre cerveau. En devenant dépendante des solutions technologiques pratiques des smartphones, notre intelligence s’affaiblit. Pourquoi faire des calculs de tête quand notre téléphone peut les faire plus vite, plus efficacement et sans erreurs ? Ou pourquoi chercher des réponses à des questions complexes quand les réponses se trouvent littéralement au bout de nos doigts ?Un autre exemple est présenté par le New York Times, qui déclare que les smartphones nuisent à nos bonnes manières et, par la même occasion, à nos humeurs. Combien de dîners ont été gâchés par des personnes consultant leur téléphone plutôt que le menu ? Ou discutant sur Messenger ou WhatsApp plutôt que de prendre part à de réelles interactions humaines ? Il s’avère que cette soi-disant « cécité d’inattention » nous éloigne de la réalité, absorbés par notre propre petit monde.

L’article ajoute qu’en plus de mettre à mal nos capacités à interagir socialement, les smartphones ont également des effets physiologiques de plus en plus perceptibles. Les « text-necks » (cous penchés dus à l’utilisation du téléphone) deviennent de plus en plus présents dans notre société. Il suffit de regarder ce qui se passe à tout moment dans un wagon de train pris au hasard dans le monde. La plupart des gens que vous observez ont le nez sur leur téléphone. Et vous aussi probablement. Soumettre votre corps à une telle tension peut entraîner des hernies cervicales, des névralgies et des problèmes liés à la posture. Garder une bonne posture semble sans importance, cependant, les recherches montrent qu’une bonne posture a une influence positive sur notre humeur, notre comportement et même notre mémoire. Il s’avère que votre professeur de CE2 avait complètement raison lorsqu’il ou elle vous disait de vous tenir droit.

Smartphones au travail : tueur de productivité ?

Lorsqu’un objet du quotidien affecte autant nos relations interpersonnelles, il y a forcément des effets sur nos résultats professionnels. Et cela se confirme, en effet. Une enquête menée en 2017 par OfficeTeam a démontré qu’en général, un employé de bureau moyen passe environ 56 minutes par jour sur son téléphone. Soit au total près de 5 heures sur une semaine normale de travail. Et ces chiffres ont tendance à augmenter chez les jeunes employés. Alors oui, les smartphones nuisent à notre productivité. Ce qui soulève la question suivante : que faire ?

La réponse n’est pas simple. La plupart d’entre nous avons besoin de notre téléphone pour le travail et, de nos jours, se balader avec un ancien téléphone portable utilisé pour les appels n’est pas suffisant. Une solution serait de faire preuve de retenue. Refuser d’utiliser son téléphone à d’autres fins que des activités professionnelles est un bon début. Ou utiliser une application de temps d’écran et en tenir compte. Mais cela sera plus facile pour les chefs d’entreprise ou pour les employés véritablement dédiés qui se sentent personnellement liés à leur employeur et leur travail. L’employé standard assis derrière un bureau continuera à regarder des vidéos de chat amusantes dès la réception d’une notification.

Pour diminuer le nombre de stimulations reçues par les écrans toujours allumés, il ne faudrait pas laisser son téléphone sur son bureau et ne l’utiliser qu’en cas de réelle nécessité. Réduire le temps d’écran est une façon d’empêcher votre addiction au smartphone d’influencer vos résultats professionnels, mais beaucoup reste à faire pour améliorer également vos relations interpersonnelles. Pour améliorer la qualité des réunions et votre réussite, le Huffington Post suggère de ne pas emmener son téléphone en réunion. Ainsi, la tâche a accomplir reçoit toute l’attention qu’elle mérite, tout comme vos collègues. À moins d’attendre un appel très important, vous pouvez toujours rappeler ou répondre 30 minutes plus tard.

Enfermez-le, tout simplement

Une autre façon simple de vous isoler de votre téléphone consiste à établir un ensemble de règles obligeant chaque personne à laisser son téléphone dans une boîte sur la table lors d’une réunion, d’un dîner ou même à la maison. L’inconvénient, c’est de toujours devoir éteindre son téléphone ou le mettre sur silencieux. Et il y aura toujours cette même personne qui oubliera de le faire. Provoquant une série de bruits sourds en provenance de la boîte, ou pire, faisant vibrer la boîte si fort que vous pourriez tout aussi bien organiser votre réunion sur un chantier. C’est là que l’équipe de Block entre en jeu. Ils ont trouvé une solution rapide et immédiate grâce à une boîte hexagonale (nous l’adorons !), simplement appelée Block. Grâce à ces belles boîtes, aucune préparation n’est requise de la part de l’utilisateur. La boîte en elle-même est comme une cage de Faraday, une structure métallique conçue pour bloquer tous les signaux. Ainsi, votre téléphone est entièrement coupé. Il s’agit de prendre de nouvelles précautions.

On a beau retourner le problème dans tous les sens, les smartphones sont là pour durer. Nous nous sommes trop habitués à tenir le monde entre nos mains pour le laisser filer maintenant. Ainsi, la meilleure façon de faire face à cette addiction, comme à toutes les autres addictions, est d’essayer d’éviter totalement les smartphones ou de les utiliser avec modération et de penser à prêter attention au monde qui nous entoure.

Chez Spaces, nous aimons réfléchir aux problèmes qui nous entourent et apporter des solutions. C’est pourquoi aux Pays-Bas, à compter du 17 décembre, nous allons mettre en vente la boîte Block dans notre magasin éphémère à Spaces Vijzelstraat, et la proposer dans nos salles de réunion. Que vous en vouliez une pour votre bureau, pour vos dîners en famille ou juste pour son aspect esthétique, il est temps de résister aux smartphones.

Share this article
Multiculturalisme Read now Multiculturalisme De nouveaux sites Spaces ouvrent en janvier 2019 : Paris, États-Unis et bien plus Read now De nouveaux sites Spaces ouvrent en janvier 2019 : Paris, États-Unis et bien plus